in ,

Comment Niro va révolutionner le rap français

Le rappeur Niro posé sur un fauteuil
Avec l'IA, Niro veut améliorer le process de la création musicale © David Delaplace

Alors qu’il s’apprête à sortir un EP par mois pendant neuf mois d’affilée, Niro est aussi en train de placer l’intelligence artificielle au coeur de la création musicale.

Du jamais vu ! Seulement 3 mois après la sortie de son dernier album, Sale Môme, Niro va passer la vitesse supérieure. Le rappeur va sortir un EP de cinq titres par mois pendant neuf mois d’affilée. Soit un total de 45 morceaux en moins d’un an. Sur chaque EP, le rappeur et producteur français d’origine marocaine va inviter une tête d’affiche et un nouveau-venu. Rien que ça !

https://www.instagram.com/p/CCZZ8BaqAEi/

S’il n’a pas rencontré un gros succès commercial dès ses débuts, Niro s’est très vite imposé comme l’une des valeurs sûres de la scène rap française. Validé par tous les amateurs pour l’authenticité de son rap, respecté par ses confrères pour son talent, l’artiste ne s’est jamais endormi sur ses lauriers. Et ce n’est pas son parcours atypique qui dira le contraire…

Un album peut en cacher un autre

Il faut dire que depuis ses débuts, Niro, de son vrai nom Nourredine Bahri, ne fait pas les choses à moitié. Dès 2016, il se distingue en sortant son projet, Or Game, sans prévenir personne, uniquement sur les plateformes de streaming. Une stratégie payante puisque cet album a été certifié disque de platine, en marge de sa sortie en version physique avec Les Autres.

Un an plus tard, le 7 juillet 2017, l’interprète du sublime Du Temps et des lov récidive avec son septième album intitulé OX7. Très bien accueilli par le public, ce projet… en cachait un autre. Seulement deux semaines après sa sortie, Niro balance son huitième projet, M8RE. Résultat, on se retrouvait avec un double-album OX7M8RE (oxymore), sans que personne ne l’ait vu venir. Excusez du peu.

En 2019, le MC nous épate à nouveau avec l’album Stupéfiants qui est sorti en quatre parties. Une énième première dans le rap français ! Et alors que son dernier album – Sale Môme – a, à peine, trois mois d’exploitation sur les plateformes de streaming, le patron du label Ambition Music – où l’on retrouve notamment le Franco-marocain Nino B – va surprendre plus d’un. Ses 9 prochains EP vont forcément pousser de nombreux MC à réinventer leur stratégie de sortie d’album. Aux dernières nouvelles, le premier de ces neufs projets devrait voir le jour avant 2021.

L’un des meilleurs stratèges du rap français

Aux yeux de Laklika, il s’agit ici de rétablir une vérité cachée : Niro, de son vrai nom Nourredine Bahri, est l’un des meilleurs stratèges de l’histoire du rap français. Sans bénéficier d’une grande exposition médiatique et sans faire la promo de ses projets, le natif d’Orléans a marqué une génération d’auditeurs. Aujourd’hui encore, il continue de régaler. Pourtant, rien n’a été simple pour celui qu’on appelle aussi N.I.R.

Né en France en 1987, l’auteur de “Pardonnable” a grandi à Mechra Bel Ksiri, dans la région de Rabat-Salé-Kénitra. A son retour en France, vers l’âge de 8 ans, il ne parlait pas un seul mot en français ! Aujourd’hui, huit ans après la sortie de son premier opus et dix albums plus tard, Niro est l’un des meilleurs MC de sa génération. Qui l’aurait cru.

L’IA va-t-elle changer le rap ?

Après avoir placé le 41 de Blois – ville où l’artiste a longtemps vécu – dans la cartographie du rap français, Niro veut aujourd’hui révolutionner le rap et la musique en général en misant sur l’intelligence artificielle (IA). En collaboration avec Sony Music France, Niro veut saisir les possibilités offertes par l’ère du numérique pour réiventer la création musicale.

https://www.instagram.com/p/BvKyzsHH0Pz/

Source de fantasmes pendant de nombreuses années, l’intelligence artificielle est aujourd’hui bien réelle. Elle a déjà donné la parole aux smartphones, conduit sans pilote et battu les plus grands champions d’échecs. Utilisée aussi pour lutter contre le coronavirus (Covid-19) en facilitant l’analyse d’images ou de données scientifiques, l’IA s’apprête désormais à “aider les artistes à développer des facettes de leur musique auxquelles ils n’auraient peut-être jamais pensé”, nous explique le patron de Ambition Music.

Et ces deux-là sont “nés” pour se rencontrer. D’un côté, l’intelligence artificielle qui s’est rapidement imposée dans de nombreux domaines dans les quatre coins du monde. De l’autre, la musique qui “adoucit les moeurs” depuis la préhistoire. Il semble donc logique que la première chercher à améliorer la seconde, en développant la création musicale et en boostant la créativité des artistes.

“On développe quelque chose de fort”

Si pour l’heure, le mystère entoure toujours le travail de Niro avec Sony, l’auteur de l’excellent banger Feu de Joie a accepté d’éclaircir un chouïa notre lanterne. L’intelligence artificielle, “c’est fait pour faciliter le travail de composition, mix ou master”, précise l’artiste qui semble toujours en avance sur son temps. “C’est comme si tu disposes de 10.000 ingénieurs du son, 10.000 bassistes, des millions de guitaristes etc.”, rajoute le très prolifique rappeur.

Et tout laisse croire ce projet a de quoi chambouler le process des artistes. “On développe quelque chose de fort. Les machines génèrent elles mêmes des mélodies, des variantes et des harmonies, en se basant sur ce que tu veux. Elles peuvent te faire des milliers de mélodies pour accompagner ta création et ta créativité”. Oui, vous l’avez compris, Niro n’est pas un artiste comme les autres : c’est un génie !