in

Le rappeur Ademo (PNL) sera devant la justice en janvier

L’interpellation d’Ademo par les forces de l’ordre a fait le tour de la toile ce samedi 5 septembre. Libéré dimanche, il sera jugé en janvier 2021 pour “usage de stupéfiants”, “outrage” et ” rébellion” .

Connus pour leur discrétion dans les médias, l’un des deux frère PNL est sous le feu des projecteurs. Ademo de son vrai nom Tarik Andrieu sera jugé janvier prochain pour “usage de stupéfiants”, “outrage” et “rébellion” selon l’AFP.

Des vidéos de son arrestation jugé trop violente ont fait le tour de la toile ce weekend. On y voit le rappeur plaqué au sol par quatre policiers à Paris. Ademo menotté, et des passants qui s’insurgent.

Les interpellations de ce genre suscitent la polémique et l’indignation sur les réseaux depuis un moment déjà, et l’interpellation de Moha La Squale. Le rappeur a donc eu droit a un soutien énorme de la part des internautes mais aussi celui d’Assa Traoré, la célèbre militante qui a perdu son frère à cause d’une interpellation similaire.

Selon les forces de l’ordres, les policiers se seraient dirigés vers Ademo alors qu’il voulait roulait ce qui ressemble… à un joint de cannabis. Selon la version officielle, ce dernier se serait montré violent et “agressif verbalement” et aurait refusé le contrôle d’identité.

L’artiste quant à lui, ne s’est toujours pas exprimé sur les faits depuis sa libération dimanche, mais il a déjà le soutien de tout le web français.